Ecolo Waterloo ne peut qu’abonder dans le sens d’une consultation populaire, mais pas n’importe comment !

On pourrait renommer cette campagne : De quelle enquête rêvez-vous ? En effet, dans l’état, nous pensons que cette enquête ne servira pas à grand-chose. Voici pourquoi.

Le timing: Nous avions espéré que cette enquête ait lieu avant la création du master plan. Ainsi, le master plan aurait été le fruit d’une réflexion citoyenne préalable, et non, comme actuellement, un plan imposé dans lequel les lignes sont déjà tracées par la majorité en place. Les propositions concertées auprès du plus grand nombre sont toujours les meilleures, c’est ce que nous croyons chez Ecolo.

Le contexte: Cette enquête a pour but avoué d’aider la commune à affiner les grandes lignes du master plan. L’information relative à ce master plan n’est toutefois pas exposée de manière évidente sur le site. Nous aurions aimé qu’elle fasse partie intégrante du contexte de l’enquête, et non qu’elle figure dans une page annexe, difficile d’accès.

D’autre part, le master plan a émis des propositions concrètes. Madame La Bourgmestre avait toute l’opportunité de les intégrer à cette enquête, et donc de les soumettre à l’avis de tous. Rien n’est fait à ce sujet. Ecolo se demande pourquoi un vote sur ces propositions du master plan n’a pas été mis en place. Cela aurait permis à chaque Waterlootois de s’exprimer sur le master plan en lui-même. Ecolo dénonce un manque de courage de la commune. Enfin, d’après la commune, 700 personnes se sont déjà exprimées et ont formulé des propositions. Pourquoi ne pas avoir repris ces propositions de manière condensée sur le site de cette enquête, pour permettre à chacun de voter à leur sujet ?

La technique: Il est impossible à un intervenant de télécharger des images, des plans, des dessins pour appuyer ses idées et propositions. Nous sommes pourtant convaincus que pouvoir illustrer ses propositions pourrait souvent aider à la compréhension de celles-ci. De plus, chaque citoyen est limité à trois propositions. Pourquoi ?

Par contre, aucune limite n’a été définie pour la participation à cette enquête. N’importe qui, même hors Waterloo, peut y participer. Pourquoi ne pas avoir limité celle-ci aux Waterlootois ? Nous comprendrions aisément que les navetteurs qui traversent Waterloo chaque jour s’opposent à la mise en sens unique de la chaussée, par exemple…

Enfin, il aurait été judicieux de pouvoir récolter les adresses postales des participants. Cela aurait permis de mesurer l’impact de cette enquête sur les différents quartiers, de corréler les propositions avec les personnes y habitant, et au demeurant, d’écarter les réponses de personnes étrangères à la commune.

En conclusion, Ecolo craint fort que cette enquête citoyenne, largement diffusée par madame la Bourgmestre à grands renforts de communication, ne serve à rien. Pire, nous craignons que cela refroidisse les Waterlootois quand à l’usage d’un outil, l’enquête citoyenne, qui devrait être un point central à toute démarche importante entreprise dans la commune.

Pour éviter l’échec annoncé, nous demandons donc à madame la Bourgmestre de rapidement adapter cette enquête sur base de nos propositions, d’y intégrer les propositions du master plan afin de les soumettre au vote et de permettre à chacun de faire un nombre illimité de propositions,.

Quoi qu’il en soit, nous resterons très attentifs à ce que les propositions faites soient vraiment prises en compte par notre majorité ; il en va de la confiance apportée par les citoyens à cette démocratie participative.

Notre vision: Ecolo Waterloo ambitionne un centre qui évolue positivement, où chacun pourra trouver sa place, amateurs de shopping comme citoyens de Waterloo du dimanche. Nous visons un centre où les commerces locaux  trouvent leur place et paient un loyer décent. Nous voulons un centre qui se développe sans nuire aux autres quartiers et qui améliore la mobilité générale. Un centre arboré, dédié aux loisirs passifs, tout en permettant à tous les types de mobilité de cohabiter. Enfin, nous rêvons d’un centre pensé avec et pour ses citoyens, du début de son élaboration à sa mise en oeuvre.

Thomas VERHULST, Ecolo Waterloo, Rédacteur

Anne DARMSTAEDTER, Ecolo Waterloo, Co-Présidente

Grégoire CHRISSANTAKIS Ecolo Waterloo, Co-Président

Share This