Compte-rendu du Conseil Communal du 28 mai 2018

Complément au résumé de Waterloo Info

Concernant les  demandes de subventions  dans le cadre des appels à projets provinciaux, nous nous sommes abstenus d’approuver la soumission. Ecolo Waterloo considère en effet:

  • que chacun des 29 projets, soumis au vote de façon unique et globale, sans aucune distinction, mérite chacun un point d’ordre du jour à lui tout seul,
  • que le descriptif des  projets reste parfois très flou,
  • que d’autres, bien que détaillés, ne sont pas chiffrés et
  • que les projets concernant la mobilité n’ont pas été débattus en Commission Mobilité.

Concernant « Villes et villages fleuris de Wallonie », Ecolo Waterloo demande si la commune, pour obtenir sa 4ième fleur, allait s’occuper des logements abandonnés. Nous n’avons reçu aucune réponse à ce jour. Concernant l’acquisition d’une navette, nous avons approuvé l’initiative, malgré un dossier incomplet et, à nouveau, l’absence de débat en Commission Mobilité ; pourtant, à priori, nous sommes en faveur de la navette.  Par écrit, nous avons proposé de mettre le véhicule sur une plateforme de voiture partagée pour qu’il soit aussi utilisé par d’autres lorsqu’il ne l’est pas par la commune. L’économie du partage pourrait être développée à Waterloo. Nous avons également adressé un courrier à l’échevin du logement, pour l’informer que le code wallon du logement (art. 80) permet aux communes, après avertissement et paiement de la taxe, une reprise en gestion judiciaire des logements abandonnés par la Ville et lui permettre ainsi de les remettre sur le marché locatif. C’est déjà le cas, par exemple, à Ottignies-Louvain la Neuve.

Il est à souligner que les informations les plus intéressantes du Conseil communal figurent souvent parmi les questions orales des Conseillers communaux. Pourtant, ces points de débat ne sont jamais relayés dans le Waterloo Info.

Or, Ecolo Waterloo a demandé que la Commune intervienne pour les renouées du Japon qui envahissent déjà la nouvelle haie de l’Allée du Triage, une partie du bois des Bruyères et du talus le long du chemin de fer.  Pour rappel, les renouées du Japon sont une espèce invasive don’t l’usage est interdit en Wallonie.

Ecolo Waterloo a également proposé d’amender le règlement d’ordre intérieur du Conseil communal afin:

  • que  les Conseillers communaux puissent recevoir l’invitation à la session du Conseil par email (et non par coursier de la commune),
  • qu’ils puissent avoir accès aux documents relatifs au Conseil communal via intranet et/ou sur support digital,
  • de pouvoir photographier, enregistrer et/ou retransmettre les séances publiques du Conseil communal par vidéo-podcast ou en direct sur internet.

Notre proposition a été refusée.

Les Conseillers Communaux Ecolo de Waterloo, Jean-Louis VERBOOMEN, Bénédicte VANDER BORGHT, Yves de VOGHEL

Share This