Tout d’abord, nous voulons remercier le directeur financier et ses assistantes d’avoir pris le temps de répondre à toutes nos questions d’ordre technique. Mais il faut le reconnaître, nombreuses sont nos questions qui sont restées sans réponse car elles ont trait à un choix politique qui n’est pas explicité dans ce budget et qui n’est pas du ressort du directeur financier.

Ecolo est assez surpris de constater que le budget ne montre aucune réelle nouvelle ambition pour l’avenir de Waterloo,

Les investissements innovants, tels que les panneaux photovoltaïques, la chaussée Bara et sa piste cyclable partagée, le plan de mobilité, budgétisés en 2019 sont tous des investissements qui figuraient déjà au budget 2018… Pourquoi autant de lenteur dans la mise en oeuvre des investissements ? Pourquoi ne pas avoir de nouvelles ambitions dans ce budget 2019, notamment au niveau climatique ?

Nous étions de nombreux Waterlootois à la marche pour le climat du 2 décembre dernier, pour inciter les politiques à prendre des mesures fortes pour lutter contre le réchauffement climatique. Des mesures concrètes peuvent être mise en oeuvre au niveau communal également. Dans le budget 2019, on ne retrouve que des mesurettes, qui n’ont pas de grandes ambitions, pas de projets de grande envergure pour la réduction de la consommation d’énergie, des déchets, de la collecte des déchets verts (40% des déchets ménagers en Wallonie sont des déchets compostables), pas de budget pour la mobilité douce… rien de volontaire sur la transition écologique. Nous regrettons que la majorité ne prenne pas la mesure de l’urgence et de la nécessité de cette transformation écologique. Vous nous dites sans cesse que nous n’avons pas l’exclusivité sur l’écologie. Au vu de ce budget 2019, nous ne pouvons que douter de cette assertion.

Par contre, nous pouvons nous réjouir, timidement, de voir apparaitre un budget pour la participation citoyenne. Même si 100K€ reste un investissement trop faible (3€ par habitant), c’est déjà un début. Nous espérons que la société civile de Waterloo sera ainsi soutenue par la commune sur des projets qui, nous l’espérons, s’attèleront au défi de la transition. Nous sommes convaincus que nombreux sont nos concitoyens qui ont pris la mesure du changement à apporter à notre société pour garantir à nos enfants un monde meilleur. Du coup, nous nous demandons si la répartition de ce budget se fera de manière démocratique et participative? Ecolo prône un vrai budget participatif, distribué selon un vote des citoyens sur les projets qu’ils plébiscitent, en toute transparence.

Enfin, puisque nous parlons de transparence, nous appelons une nouvelle fois à ce que ce budget, une fois voté, soit publié dans son intégralité, sur le site de la commune. Nous convenons évidemment qu’il sera nécessaire de juste exclure la partie “rémunérations” de ce budget.

Voilà en ce qui concerne notre point de vue global sur ce budget 2019.

Voici maintenant nos questions d’ordre politique qui sont restées sans réponses:

• Pourquoi des projets disparaissent-ils du budget comme la rénovation du bâtiment d’Infor jeunes? Est-ce que le frigo solidaire va rester? Qu’en est-il du projet de logement? Nous nous réjouissons si le Frigo Solidaire peut rester sur place, mais nous demandons alors plus de transparence sur la décision prise.
• Qu’en est il du marché de la gestion des espaces verts? Nous ne voyons rien de changé dans le budget, malgré l’achat de tondeuses et de matériel de jardinage, le projet réduction de 10% du marché seulement, m’a t on dit. Pourquoi ne pas faire un état des lieux et proposer, comme ça existe dans d’autres communes, que les citoyens s’occupent de manière volontaire de l’un ou l’autre espace vert?
• Quid d’un projet dans la maison située chemin des postes? Maison inoccupée à ma connaissance puisque l’école des devoirs se passe dans les écoles mêmes. Ne pourrions-nous pas la destiner à la future maison citoyenne reprise aussi dans votre programme électoral?
• En vrac : Où est l’aménagement de la rue E Dury qui amène à la gare et qui est dangereuse pour les cyclistes ? Pas de parking vélo en plus ! Pas de projet pour renforcer et améliorer service du proxibus… Quid d’autres projets comme des vélos partagés, une aide à la plateforme d’autopartagée,…etc.?

Nous n’avons pas repris l’ensemble de nos questions ici, mais nous nous espérons pouvoir en reparler en commission. Nous espérons aussi que Waterloo s’engage, comme d’autres communes, à signer la convention des maires, outil créé par l’union européenne pour réaliser son objectif en terme de réduction des émissions de gaz à effet de serre : établir un bilan, se mettre des objectifs, élaborer un plan d’actions, et toutes les idées des différentes communes en réseau. Et au final, nous répétons que nous sommes prêts à vous aider dans cette transition écologique.

Pour conclure, comme l’a dit Gandhi, “l’exemple n’est pas le meilleur moyen de convaincre, c’est le seul. »la commune doit montrer l’exemple aux citoyens de Waterloo, les informer et les inciter à réduire leur facture énergétique, à consommer autrement, à réduire leurs déchets, à se déplacer autrement.

Share This