Fixer des objectifs climatiques pour Waterloo

Nous sommes dans une période d’incroyable mobilisation citoyenne, où toutes les générations se rassemblent pour demander les mesures politiques ambitieuses, contraignantes et justes qui sont nécessaires à la préservation de notre écosystème pour les générations à venir.

Si l’intention est bien présente, il n’est pourtant pas toujours facile de savoir par où commencer. Eviter les emballages plastiques ? Prendre le train plutôt que la voiture ? Vaut-il mieux acheter local, même si ce n’est pas bio, ou bio, même si ce n’est pas local ? En tant qu’individu, il n’est pas toujours facile de savoir quelle action aura le plus d’impact.

Pour la commune aussi, il faut faire des choix. Et pour nous guider dans ces choix, il nous faut des indicateurs chiffrés. C’est pourquoi je me réjouis que la commune ait répondu positivement à notre demande de calcul de son empreinte carbone.

C’est un premier pas important qui nous permettra de mesurer l’ampleur du défi qui nous attend, et de définir des objectifs chiffrés pour les années à venir. C’est d’ailleurs le principe de la Convention des Maires, un rassemblement des collectivités locales qui « s’engagent à soutenir la mise en œuvre de l’objectif européen de réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 et à adopter une approche commune pour lutter contre le changement climatique.

Afin de traduire leur engagement politique en mesures et projets concrets, les signataires de la Convention s’engagent à soumettre, dans les deux ans suivant la date de la décision d’adhésion de leur conseil municipal, un Plan d’action décrivant les actions clés qu’ils envisagent d’entreprendre ».

En Belgique, 407 communes se sont déjà inscrites, parmi lesquelles 235 ont déjà soumis un plan d’action. Et Waterloo?

Coralie Van Bever

Conseillère Communale Ecolo

Pour en savoir plus sur la Convention des Maires: https://www.conventiondesmaires.eu/fr/

Share This