Remise en contexte:

Ce lundi 18 Mars, le deuxième point de l’ordre du jour était le suivant

Travaux – Propriété communale – Zones Vertes – Projet de convention d’occupation à titre précaire – Approbation.

Convention d’occupation à titre précaire pour la mise à disposition des zones vertes (ou partie) dont la Commune est propriétaire mais non affectées ou utilisées par des aménagements public de type plaine de jeux ou autre.

La majorité de ces zones vertes a été acquise en charge d’urbanisme, lors de lotissements et ce, à titre gratuit.
Le service Travaux est régulièrement contacté par des riverains dans le but de pouvoir occuper des zones vertes contigües à leur propriété afin d’agrandir leur jardin.

Le projet de convention établi permet la mise à disposition de partie de zone verte ou de parcelle complète ainsi que l’occupation pour des activités de potager/compostage.
Cette mise à disposition est consentie à titre gratuit, étant donné que la Commune a reçu l’ensemble de ces parcelles gratuitement et que le gain financier sera réalisé par les économies sur l’entretien des parcelles (entretenues actuellement par un sous-traitant).

Pourquoi ECOLO a voté ‘abstention’ pour le projet de convention d’occupation à titre précaire d’espaces verts publics

Dans ce dossier, nous sommes très partagés.

Nous sommes bien entendu contents de voir que la commune de Waterloo se dote d’un outil pour faire respecter son droit de propriété.

Mais nous pensions que la commune voulait aussi impliquer ses citoyens dans l’entretien et la mise en valeur des espaces verts de Waterloo, en stimulant des projets collectifs ou porteurs de sens, tels que des jardins partagés, des potagers collectifs ou encore des projets destinés à stimuler la biodiversité (fleurs pour abeilles, refuges pour animaux,…) .

Or, la bourgmestre a répondu très clairement à ce sujet : aucune publicité n’est prévue pour cette convention, il s’agit uniquement de régulariser des situations de fait où des citoyens occupent sans droit, ni titre un espace public joint à leur jardin.

En outre, dans cette convention, il est interdit d’utiliser des engrais phytosanitaires ou organiques, ces derniers à cause de leurs supposés désagréments olfactifs… Suite à notre remarque d’incohérence entre ceci et le fait que la commune encourage la création de composts, nous attendons la modification promise dans ce sens (autorisation des engrais organiques).

Enfin, il apparait qu’il y a différentes types de zones vertes à Waterloo. Comme Ecolo le demande depuis 4 ans, il serait opportun de faire un relevé exhaustif de ces zones vertes et d’en faire une classification. Nous avons bien reçu une carte sommaire, avec des points verts qui ne donnent aucune indication sur le type de zone verte, ni sur la taille de chacun d’elles. Nous avons demandé de recevoir une liste complète, indiquant le lieu, la dimension et l’usage de chaque zone verte (si c’est une plaine de jeu, si c’est un terrain avec convention précaire, avec des bancs, etc…) dans un tableau, et Bénédicte a même suggéré de venir aider à l’établir.

Nous vous tiendrons informés de ce dossier prochainement.

Share This